Téléchargement

Le fichier suivant est mis à votre disposition pour téléchargement.

Nom : La_Bible_arrachee_aux_cuistres_Volume_III_Notes_Mars.pdf
Taille : 29.66 Mo
Dernière mise à jour : 12/03/2018 10:39
Disponibilité : À partir du 12/03/2018
Commentaire de l'éditeur : L'éditeur n'a laissé aucun commentaire

Téléchargement

Le téléchargement de ce fichier ne nécessite aucun mot de passe.


Important : N'ayant aucun contrôle sur le contenu des fichiers partagés sur internet, mon-partage.fr ne saurait être tenu pour responsable ou être condamnable. Les documents partagés restent sous la seule responsabilité de la personne (physique ou morale) qui les partage. Si vous jugez que le document ne respecte pas les lois en vigueur et les conditions d'utilisation du site mon-partage.fr, on vous prie de nous en informer immédiatement en suivant la procédure décrite dans la page "Signaler un abus".

Description du fichier

« La Bible arrachée aux cuistres » se présente en trois volumes.
Les deux premiers donnent l'histoire de tous les patriarches depuis Adam jusqu'à la mort de Salomon en s'appuyant sur de larges citations de la Bible, des apocryphes des historiens antiques et des visionnaires catholiques.
Le Volume III contient des notes détaillées 1) sur l'exégèse 2) sur la théorie de l'évolution et son impact sur les études bibliques 3) sur l'histoire antique (en particulier celle de l'Égypte).
Une grande attention est portée à la concordance entre la chronologie biblique et celle de l'histoire profane.

Extrait du fichier

Le Diatessaron

Le Diatessaron, littéralement « à travers quatre », est une harmonie des Évangiles écrite, vraisemblablement, en syriaque, vers l'an 150, par Tatien. Il a été beaucoup utilisé par l'Église syriaque orthodoxe jusqu'au Ve siècle, où il fut remplacé par la Peshitta sur décision de Rabbula, évêque d'Édesse de 412 à 435.

La Peschitta

L'Ancien Testament paraît avoir été traduit directement de l'hébreu en syriaque (une version de l’araméen) au Ier siècle de notre ère. Mais ce texte ancien a été révisé au cours des âges à l'aide de la Septante pour aboutir à ce que l'on appelle la Peshitta ou Peshitto, la version « simple » ou « courante ». C’est Rabbula qui composa la Peshitta, encore en usage dans les Églises syriennes unies à Rome, chez les jacobites et les nestoriens.

La Bible arménienne

L'Arménie fut la première nation à adopter le christianisme comme religion officielle, en 301, lorsque le roi Tiridate III fut baptisé par Grégoire l'Illuminateur. Au début du Ve siècle, le prêtre et moine Mesrob Machtotz mit au point l'écriture arménienne, permettant ainsi à l'arménien de devenir une langue écrite, le grabar. La Bible fut le premier texte à être traduit en grabar par Mesrob Machtotz lui-même. Une « Vulgate » arménienne, composée au Ve siècle se retrouve dans la plupart des manuscrits arméniens actuellement connus.

La Bible géorgienne

La Géorgie fut christianisée après l'Arménie. La traduction de la Bible y fut entreprise à partir du Ve siècle et ne fut achevée que tardivement. Ainsi les livres des Macchabées ne furent traduits qu'au XVIIIe siècle, à partir de la version slave. La version géorgienne fut traduite non à partir de la Septante, mais de la version arménienne. Dès le VIIe siècle, elle a fait l'objet de révisions successives effectuées d'après le texte grec de la Septante.

La Bible arabe

La plus ancienne version arabe de la Bible, traduite à partir de la Septante, était celle de Hunayn ibn Ishaq (808-873). Rien, malheureusement, n'en a été conservé. La plus ancienne version arabe connue est celle de Saadiah Gaon (882-942), un Juif égyptien, chef de l'école rabbinique de Babylone. Elle a été effectuée à partir de l'hébreu.

La Bible égyptienne

En Égypte, dans les années 150-200, la langue copte, dérivée de l'ancien égyptien, avait conservé, malgré l'expansion du grec, une position suffisamment importante parmi les populations paysannes pour mériter des traductions de la Bible. On peut distinguer au moins six versions dialectales : les versions sahidique (de Haute-Égypte), achmimîque (dans la région de Thèbes), subachmimique (Lycopolîs en Moyenne-Égypte), oxyrhynchique (Moyenne-Égypte), fayoumique et bohairique (dans le Delta). Effectuées à partir de la Septante pour l'Ancien Testament, elles se réfèrent cependant à des états différents du texte grec.

La Bible éthiopienne

Le christianisme fut introduit en Éthiopie vers 320-330, à la suite de la conversion du roi d'Axoum.
A la fin du Ve siècle, des moines syriens introduisirent le monachisme et la doctrine monophysite (dans la personne du Christ, le divin et l'humain ne formeraient qu'une seule nature). La traduction de la Bible fut entreprise à partir des années 500 et fut réalisée en langue guèze ou éthiopien
classique, langue parlée dans le royaume d'Axoum. Au cours des siècles suivants cette version a subit des révisions à partir de l'hébreu ou de l'arabe. Assez vite le guèze est devenu langue morte réservée à l'usage liturgique. Ce n'est qu'à une date récente que la Bible fut traduite en amharique.
La version guèze est restée la version officielle de l’Église d’Éthiopie. L'Ancien Testament de cette traduction est également utilisée par les Juifs d’Éthiopie, les Falashas.

La Bible chinoise

L’Évangile fut proclamé pour la première fois en Chine par des missionnaires membres de l’Église nestorienne (fondée par Nestorius, patriarche de Constantinople de 428 à 431). La Bible fut partiellement traduite en chinois dès le VIIe siècle. On a ainsi retrouvé un hymne à la Trinité dans une des célèbres grottes de Dunhuang (Monastère bouddhique, N.O. de la province du Gansu).

La Bible arienne

Vers 350, Ulfila, évêque des Goths de Mésie (région recouvrant la Yougoslavie et la Bulgarie d'aujourd'hui) et disciple d'Arius (qui niait la divinité de Jésus), traduisit la Bible à partir du grec.
Cette version gothique demeure le plus ancien témoignage littéraire dans une langue germanique.

Commentaires



captcha 

Newsletter
Inscrivez-vous à notre newsletter et restez informés des dernières nouveautés du service en ligne mon-partage.

Entrez votre e-mail :




Chiffres-clés
  • Le plus ancien fichier privé est actif depuis : 1903 jours.
  • Le plus ancien fichier public est actif depuis : 1884 jours.
  • Le fichier actif le plus populaire a été téléchargé : 39323 fois.
Espace annonceurs