Téléchargement

Le fichier suivant est mis à votre disposition pour téléchargement.

Nom : Crottin de cheval et potager.pdf
Taille : 63.09 Ko
Dernière mise à jour : 06/04/2018 10:03
Disponibilité : À partir du 06/04/2018
Commentaire de l'éditeur : Ceci n'est en aucuns cas un ouvrage scientifiquement approuvé mais juste des informations récoltées telles quelles sur le web, forums etc..

Téléchargement

Le téléchargement de ce fichier ne nécessite aucun mot de passe.


Important : N'ayant aucun contrôle sur le contenu des fichiers partagés sur internet, mon-partage.fr ne saurait être tenu pour responsable ou être condamnable. Les documents partagés restent sous la seule responsabilité de la personne (physique ou morale) qui les partage. Si vous jugez que le document ne respecte pas les lois en vigueur et les conditions d'utilisation du site mon-partage.fr, on vous prie de nous en informer immédiatement en suivant la procédure décrite dans la page "Signaler un abus".

Description du fichier

Ceci n'est en aucuns cas un ouvrage scientifiquement approuvé mais juste des informations récoltées telles quelles sur le web, et en particulier sur un forum, ou l'auteur a voulu simplement partager ses expériences sur l'utilisation du crottin de cheval au potager. Malheureusement toute les photos et dénouement ultérieur ont vite cessés suite à des remarques infondés et désobligeantes à son égard.. fin du post.. Comme quoi on ne peut visiblement pas faire nos propres expériences sans se faire lyncher vulgairement au bout d'un certain temps par la communauté qui ne se fixe qu'aux regles deja en place et pré-etablies..

PS: Donc ne pas faire attention à la mise en page et à l’orthographe.. ;)

Extrait du fichier

Idem pour moi : pas de paille pour les chevaux. Ils sont en box ouverts avec litière de copeaux, se contentent d'uriner dedans (va savoir pourquoi, je pense que c'est parce que sur les copeaux, ils ne s'éclaboussent pas les jambes), mais font leur crottins dehors dans des recoins du paddock.

Nourriture au foin et prairie, plus en dessert pain sec du boulanger et carottes de rebut du paysan du coin.

J'utilise le crottin depuis ... je ne sais plus ... plus de 10 ans.

Le compost mur, je l'obtiens en un automne ou en un printemps, en gros 4 mois.
Pour moi, il est mur quand il se délite bien : çà devient une masse homogène et on ne distingue plus les crottins. En été, ici, çà ne bouge pas en surface, c'est trop sec, et je n'ai jamais cherché à le maintenir humide.

En profondeur (plus de 20 cm sous la surface), çà mûrit doucement en été aussi, et même en hiver, mais surtout dès qu'il est humide et pas trop froid, en mi-saison. Chez toi, il faudra peut-être un peu plus de temps, il fait moins chaud. Mais un an, çà suffit à mon avis plus que largement, il faut qu'il soit encore assez fibreux et jeune pour fournir de la bonne nourriture à la pédofaune,

Jusqu'à présent, je mettais, sans trop réfléchir (suivant l'inspiration du moment et le stock dispo) une couche fraîche recouverte d'une couche mure à l'automne à composter, et j'incorporais tout au printemps au croc, sur environ 20 cm d'épaisseur. Et suivant les besoins, je complétais de compost
(crottin mur) au moment des plantations, histoire de faire propre.

Pour les plantations, j'évitais juste les bulbes (ail, oignon et échalote), que je mettais sur un coin non amendé depuis au moins un an, mais j'en ai mis cet automne quelques-uns dans des planches amendées au printemps et en été pour voir comment ils réagissent.

Commentaires



captcha 

Chiffres-clés
  • Le plus ancien fichier privé est actif depuis : 2082 jours.
  • Le plus ancien fichier public est actif depuis : 2041 jours.
  • Le fichier actif le plus populaire a été téléchargé : 44800 fois.
Espace annonceurs